close

Lorem ipsum dolor sit amet

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim

ReadMore

Lorem ipsum dolor sit amet

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim

ReadMore

Lorem ipsum dolor sit amet

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim

ReadMore
Rédigé par Coline Pernelle
le 28 avril 2020

La crise que nous vivons révèle chez beaucoup d’entre nous une volonté de mieux agir et de défendre le bien commun. Si l’acte d’achat est incontestablement une manière de s’engager et d’affirmer ses valeurs, les marques ont de leur côté tout intérêt à comprendre comment ces changements impacteront la consommation à l’issue de la crise. 

Nous avons mené une étude regards-croisés*, confrontant les marques à la réalité des consommateurs. Nos chiffres montrent que les marques ont correctement anticipé une modification des habitudes de consommation post-crise. Mais qu’en est-il de l’évolution des considérations à l’achat ?

 

Production locale et respect de l’environnement : des critères d’achat plus déterminants qu'avant

Les consommateurs comme les marques s’accordent à dire que “la production nationale et locale” est le critère qui va gagner le plus d'importance post-crise lors de l’achat. En effet, 53% des Français et 43% des marques l’ont désigné comme plus déterminant qu'avant, à l’unanimité. Suivi de très près par le “respect de l’écologie” avec 37% du côté des consommateurs et 28% du côté des marques. Une observation encourageante pour le bien-être de notre Planète.

On note également que 24% des Français ont associé ces deux critères comme les deux premiers sur lesquels ils seront plus attentifs qu'avant dans leurs choix de consommation. Un chiffre qui traduit d’autant plus l’importance pour les professionnels d’intégrer ces deux aspects à leur stratégie, leur permettant ainsi de s’aligner sur les attentes de près d’un quart des consommateurs français.

les considérations à l'achat


Le prix et la nouveauté de l’offre en dernière ligne

La dimension humaine et solidaire prime sur l’aspect commercial et marketing de l’offre. “La protection de la santé des consommateurs” (30%) et “la valorisation des employés” (27%) arrivent à la suite du classement du point de vue des consommateurs. Concernant “le coût des produits”, un quart des marques le considèrent comme le quatrième critère le plus important, pourtant moins essentiel aux yeux des Français. Tous deux s’accordent ensuite pour positionner “l’innovation de l’offre” comme dernière considération. 

Cette étude révèle que cette période inédite marque une transition vers un nouveau monde. Un retour à l’essentiel ? Possible. Il semble en tout cas que pour évoluer dans ce sens, la dimension humaine devra revenir au coeur de chaque décision. Si nous pouvons aujourd’hui confirmer que de réels changements auront lieu, cette crise s’annonce durable et profonde et n'a pas fini de révéler des tendances et des dynamiques nouvelles. Les marques devront rester attentives et proches de leurs consommateurs pour penser au mieux leurs actions et continuer de répondre au quotidien aux attentes de leurs marchés. 

Retrouvez les résultats complets de notre étude regards-croisés et découvrez davantage d’insights concernant les impacts de la crise sur les comportements et attentes des consommateurs. 

 

Télécharger l'étude

 

* étude réalisée sur 1286 répondants représentatifs de la population française et 570 professionnels.

Articles recommandés

Etudes Marketing Consommation

La consommation change, et vous ?

La société change, et, avec elle, l’individu. Pour comprendre les nouvelles habitudes de consommation, les marques gagne...