close

Lorem ipsum dolor sit amet

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim

ReadMore

Lorem ipsum dolor sit amet

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim

ReadMore

Lorem ipsum dolor sit amet

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim

ReadMore
Rédigé par Chloé de Happydemics
le 12 avril 2019

Le mobile est devenu une extension de nous même. Dans la guerre des prix et performances à laquelle se livrent les opérateurs, où se situe le consommateur ? Quels sont les critères qui motivent ses actes d’achat ? Pourquoi choisit-il un opérateur, plutôt qu’un autre ?

Nous avons posé 11 questions à un échantillon de 1984 répondants, représentatif de la population française. Vous pourrez découvrir les insights complets à la fin de cet article.

Mais en attendant, voici 3 choses que l’on a apprises grâce à l’étude télécom !

 

#1 Une consommation homogène 

Qu’il s’agisse de notoriété ou de préférence, 4 acteurs monopolisent le marché des opérateurs, régnant également en maîtres sur la niche digitale avec leurs offres web-only.

7 répondants sur 10 se déclarent satisfaits de leur opérateur ; ces marques ont fait leurs preuves et conquis la confiance des consommateurs. Comment le sait-on ? Le site de l’opérateur est la première source d’information avant achat. Comportement intéressant, si l’on pense que dans notre étude sur les habitudes de consommation (tous secteurs confondus), cette source d’information ne venait qu’en 3ème choix. Lorsqu’il s’agit du secteur de la téléphonie mobile, le discours de la marque fait donc foi, et est recherché par les consommateurs.

 

#2 De la consommation émotionnelle, à la consommation rationnelle

Si aujourd’hui, les marques de consommation de masse doivent intégrer de nouveaux éléments à leur stratégie pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation (orientées valeurs, sens, expérience personnalisée, etc.), le secteur des télécoms déroge à ces nouvelles normes. En ce qui les concerne, le choix des individus est plutôt motivé par des exigences pratiques et techniques. Pourquoi ? Car la consommation mobile ne repose plus sur des choix orientés par des sentiments, mais sur un besoin.

 

Découvrez tous les critères des consommateurs lors du choix de leurs opérateurs mobiles.

 

#3 Trois piliers décisionnels dans l’acte d’achat

Comment orientent-ils leur souscription ?

Selon notre étude, il y a trois grandes typologies de choix :

  • Le pragmatique, qui répond à une nécessité (qualité réseaux, tarifs). C’est le plus fréquent.
  • Le conditionné, qui correspond à des habitudes intégrées ou à des opportunités (caractéristiques du forfait, promotion, fidélité, bonne image).
  • L’influencé, basé sur des éléments extérieurs au consommateur (proximité d’une boutique, conseils,...). C’est le choix le moins fréquent. 

Pour découvrir plus d’insights et accéder à nos chiffres, c’est par ici ! 👇

 

Nouveau call-to-action

Articles recommandés

People Sondage

Le sondage sur les sondages

Depuis quelques années, les sondages n’ont plus la cote.  

People Sondage

Le digital a t-il tué la fidélité ?

Tchater, c'est tromper ? Découvrez les réponses de notre enquête.   

People Sondage

Tout sur la Saint Valentin

On lit plein de choses sur la Saint-Valentin et avec Happydemics, on a décidé, nous aussi, de mener l’enquête.